Une femme après la libération

Une femme après la libération

Rachid et Michel ont fini de prendre le déjeuner. Rachid a lancé hautement sa vue, puis a entrepris la parole avec son ami :

Mon cher : Michel, tu as fais tomber sur moi un torrent rempli des flèches de critiques, et tu as mis ma civilisation dans la cage des accusations.

Michel: ce n’est pas des flèches ni des accusations mon ami, ce n’est que le dialogue et l’échange visant à atteindre la vérité, je penses que nous avons parcouru un long chemin pour atteindre cette vérité par ces dialogues et les éclaircissements qui y sont attachés, puis je me suis habitué à toi en ampleur de poitrine et espace de l’horizon, est-ce ma précédente parole t’a dérangé ?

Rachid: non, ça ne m’a pas dérangé, mais je voulais dire que, pour compléter le tableau qui sera affiché dans tous ses aspects, la comparaison des situations des femmes de notre civilisation et les femmes de votre est également compléter le tableau, je pense que notre précédent discours a éclaircis une quantité raisonnable de la question de la femme dans la civilisation islamique, il nous reste à examiner cette question du point de vue de votre civilisation.

Michel (tout en riant): me voici, j’ouvre ma poitrine pour les flèches et ouvre les portes de la cage.

Rachid (tout en souriant): pourquoi nous nous mettons dans les combats ? ce qui est entre nous permet à ce que la relation de dialogue se change en relation de coopération pour arriver à la vérité comme tu l’as mentionné.

Michel: je suis entièrement d’accord, d’où aimerais-tu qu’on commence ?

Rachid: je pense que la première chose qui devrait être abordée est le statut des femmes dans les termes de référence de la civilisation.

Michel: la perception de la femme et la façon de traiter avec elle varie en fonction de l’apparence des individus et l’évaluation qu’ils donnent à la femme se long leur origine, leur éducation et leur connaissance à propos d’elle, ce n’est pas la question ici du statut de la femme dans ce livre ou la référence.

Rachid: c’est vrai, mais en même temps nous ne pouvons pas négliger les références qui forment la culture de cet individu et ses valeurs, et qui influencent sur ses perspectives et ses perceptions, et quand je dis des références, je ne veux pas dire seulement les livres ou des références scientifiques, mais aussi tout ce qui influence dans la formation et la culture de l’individu, il peut avoir dans ces références quelques contes et légendes qui prennent la forme de folklore, et aussi des proverbes et des sagesses qui sont amenées du stock de l’insouciance collectif à la conscience individuelle, et les références à cette notion à leur tour affectent dans l’éducation et l’enseignement .

Rachid: ce discours dans lequel il y a certains aspects que je suis en désaccord avec toi, les détails de la question du premier péché et la sortie de Adam et Eve du Paradis dans le Saint Coran différent de votre Bible, alors dans le Saint Coran Eve n’est pas responsable de la tentation de Satan à Adam, et donc la responsabilité de la sortie du Paradis ne tombe pas sur la femme .

En fait, la perception de la femme et son statut est venu dans la Bible que : la naissance des filles augmente l’impureté des mères ! la Bible dit : ‘’.si une femme est tombée enceinte et a donné naissance à un male, elle sera impure pendant sept jours, comme aux jours de menstruation elle sera impure, puis elle reste pendant trente trois jours dans le sang de sa purge ,…et si elle a donné naissance à une femelle, elle sera impure pendant deux semaines comme les jours de menstruation, puis elle reste pendant soixante six jours dans le sang de sa purge ‘’.

En ce qui concerne les actions de la femme dans la société selon le point de vue chrétien, les femmes sont interdites d’ouvrir la bouche à l’intérieur de l’église, ‘’ que vos femmes se taisent dans les églises, car il ne leurs est pas autoriser de parler, mais subissent comme le dit Assi la loi ‘’ mais si elles voudraient apprendre quelque chose, qu’elles demandent leurs maris à la maison, parce qu’il est odieux aux femmes de parler dans une église ‘’. il n’existe pas l’équivalent de tout ceci dans le Saint Coran.

Michel: en général, l’évolution qui a eu lieu sur nos sociétés ne peut se comprendre que si cette évolution n’est liée aux racines des cultures grecques et romaines qui y sont mêlées, et s’il n’est pas pris en compte l’influence du mouvement religieux de la reforme protestante dans cette évolution, ajouter à l’influence des idées de l’époque de la renaissance et de l’impact de la révolution française et la transformation de la société au cours de la révolution industrielle sur cette communauté .

Rachid: j’ai déjà mentionné les cultures grecques et romaines, il y a beaucoup de confusion dans la perception de la femme selon l’alliance que nous abordons, ou même la ville (ou la civilisation ) que nous prenons comme preuve, et quand nous lisons l’histoire de la femme grecque, nous constatons que sa liberté, sa volonté et son statut social ont été violées, ils perdaient son statut et sont considérés comme des animaux qui sont vendus et achetés, ils lui violaient la capacité d’agir, et lui privaient légalement de l’héritage, et lorsque la civilisation grecque a commencé à évoluer et avancer, le statut de la femme grecque a changé radicalement et rapidement, alors elle a commencé a fréquenter les clubs et se mêler aux hommes, ce qui a été la cause de propagation des maux et la fornication, les maisons des prostituées sont considérées comme des centres de la politique et la littérature, et l’image des femmes nues est pris comme la littérature et l’art .

Michel: je t’ajoute : il est arrivé généralement un effet d’interaction entre la perception des civilisations Grecque, Romaines et la perception de l’église pour la femme lorsque l’Europe est entrée dans le Christianisme, les opinions des membres du clergé ont été affectées dans leur perception de la réalité de la femme qu’ils ont vécue.

Rachid: oui, lorsque les premiers hommes chrétiens ont eu peur de la propagation des indécences et les maux qu’ils ont vu dans la société Romaine, et la conséquence de la dissolution morale de la société outrageusement. ils ont considéré la femme comme responsable de tout ceci, et ont déclaré que la femme est la porte du Diable et qu’elle devrait avoir hogne de sa beauté, parce que c’est une arme de la tentation et de la séduction du Diable.et a continué le mépris des occidents pour la femme et lui priver son droit tout au long du Moyen-Age, dont elle est restée dans l’ère de l’équestre qui aurait penser que la femme a occupé un peu de statut social, était considérée comme deficiente n’a pas le droit de disposer de ses biens sans la permission de son mari .

Michel: mais mon Cher, ne vois-tu pas que notre conversation a pris une tournure de l’histoire ?! nous pouvons sauter sur cette étape pour atteindre le début des changements qui ont conduit à l’époque dans laquelle nous vivons, je me réfère à l’époque de Renaissance, puis la Révolution française et ses conséquences.

Rachid: ce n’est pas l’histoire, mais la recherche dans des racines, je constate une relation étroite entre ces attitudes et les opinions que tu considères comme l’histoire, et entre la réalité de la femme en Occident aujourd’hui, malgré quelques différences apparentes.

Ne fais-tu pas une Remarque de similitude entre ces faits historiques et entre les impairs et les parcours des droits de la femme en Occident ?!

Michel: tu veux dire comme quoi ?

Rachid: tels que : l’utilisation de la femme pour le divertissement et amusement, alors quand la femme occidentale a pensé qu’elle a gagné ses droits, lorsque les lois de son égalité avec les hommes dans tous les domaines ont été adoptées, et c’est alors qu’elle a découvert qu’elle est tournée à jouet dans les mains des hommes, comme sa subordination à l’homme affilieraient et sa responsabilité financière, d’où une femme a été obscurcie par la personnalité de son mari et cette contrainte n’est pas levé de la femme, mais au début du XXe siècle .

Michel: mais à la fin, la femme a eu son droit, elle est devenue égale aux hommes dans tous les domaines, même dans sa nomination dans de différentes fonctions.

Rachid: mais l’oppression de la femme dans l’Occident et le gaspillage de son doit, même si c’est légèrement augmenté, ou théoriquement augmenté avec la publication de certaines lois et règlements, cependant, il est encore pratiqué dans la pratique et largement, bien que le nom de l’injustice et ses motifs ont changé, et au nom de ce mouvement les hommes ont utilisé les femmes comme une piège pour collecter de l’argent et un tour d’amusement et de plaisir, elle est devenue une marchandise et un corps pour satisfaire les clients dans les lieux de divertissement, et un moyen d’apporter de l’argent pour les annonceurs, c’est le sommet de l’humiliation de la dignité de la femme, de même la femme s’ est vengé dans plusieurs pays et a exigé l’interdiction de l’exploiter dans la publicité commerciale .

Le juge Suédoise (Brigitte De Hahn) dit tout en faisant un commentaire sur la libération de la femme et son égalité : “ la femme Suédoise a soudainement découvert qu’elle a acheté une illusion énorme – elle réfère à la liberté qui lui a été donnée – par un prix alarmant, et cette illusion est sa vraie réussite “.

Et exprime un rapport publié par la commission Européenne sur la situation de la femme dans les pays occidentaux, et comment l’appel a la libération de la femme et des revendications d’accès à son droit étaient tout simplement des slogans vides de sens et n’ont pas de réalité, il est venu le rapport que les entreprises en Europe ne font pas assez d’efforts pour détruire (la barrière imaginaire) qui empêche la femme d’accéder aux hautes fonctions administratives.

Et elle dit : je suis Diamante Polo commissaire européen aux affaires sociales : “ le monde du commerce et des affaires montre clairement la différence entre les deux sexes, tandis que la femme détient entre 20% et 30% de l’agent administratif principal dans le secteur public en Europe, donc sa part dans les meilleurs emplois dans les entreprises privées ne dépasse pas plus de 2% en France, et 3% en Allemagne, et 6.3% en Grande-Bretagne, et demeure sa part dans les meilleurs emplois des banques a 5% “ .

Là s’est concentré sur le maintien de la différence entre le salaire des femmes et le salaire des hommes, particulièrement dans les postes de direction, où les femmes gagnent un salaire 16% moins que le salaire des hommes …

Michel (tout en coupant): je vois que le train rentre dans sa dernière gare … nous devons préparer nos bagages et collecter nos affaires maintenant


Related Posts


Le plus de suivi

Souscrire