Notre besoin de la foi

Notre besoin de la foi

Les amis se rencontrés selon le rendez-vous fixé dans le restaurant de l’auberge, après avoir informé sur le menu, Michel et R achit ont sélectionné leurs demandes, tandis que Rajiv a observe le menu plus, et il a dit:

Beaucoup de restaurants ne se soucient pas de fournir des repas végétariens complets, mais en tout cas, je pourrais demander un repas convenable.

Michel: donc, tu es végétarien ?

Rajiv: oui, près de 40% de la population en Inde sont végétariens.

Rachid: mais est-ce pour des raisons de santé ou religieuses ?

Rajiv: en fait, dans la religion hindoue que j’était coupable, manger le bœuf est absolument interdit, et en Inde, le système de plante est un système très répandu parmi les adeptes de l’indouisme, malgré la baisse du nombre des adeptes maintenant à cause de la cruauté de ce système, mais moi, je préfère la nourriture végétarienne pour les raisons de santé et d’environnement.

Rachid (tout en appelant le serviteur) : s’il te plait, voici nos demandes.

Michel: mais Rajiv, tu as quitté ta religion pour aller dans quelle religion ?

Rajiv: non à aucune chose, mes études en Allemagne m’ont faire acquérir les connaissances et la liberté de voir un peu de critiques et beaucoup de doutes dans l’indouisme, et je ne suis pas convaincu par le christianisme, et pour cela je suis plus proche de l’athéisme.

Michel: je suis approché de toi dans ce doute, mais je pense que l’être humain a parfois besoin d’une relation avec Dieu, mais cette relation ne doit pas être tyran ou contrôler l’être humain.

Rachid: je pense que cette parole doit être discuté et examiner.

Michel: quelle parole veux-tu dire ?

Rachid: l’idée de l’athéisme, la place de la religion ou Dieu dans la vie humaine.

Rajiv: je crois que le progrès humain dans la science lui a révélé de nombreux secrets, qui ont fait que l’être humain n’a besoin de lui expliquer une explication compris métaphysiquement les choses qui sont incertaines, et je pense que l’univers est régi par des lois de la science qui le conduisent, et on peut dire : que l’univers est une machine mécanique soumise aux lois inévitables et strictes, et tout ce qui s’y passe à une cause qui conduit à un résultat inévitable et spécifique, et aussi longtemps que les lois mécaniques propulsent l’univers selon ses traditions, il n’ y a aucune raison l’idée de dieu qui domine l’univers .

Rachid: la science est outil merveilleux dans l’interprétation de ce qui nous entoure, mais le problème n’est pas le cas, il n’est pas possible qu’on discute une grande question comme celle ci, mais la plus grande question qui préoccupe l’homme depuis l’aube de l’histoire, d’une dimension, même si cette dimension est claire pour nous ou lui faire confiance, il y a beaucoup de dimensions de l’objet, y compris :

Est-ce que la science explique tous les phénomènes qui nous entourent ? bien sûr que non. la science n’est pas capable de faire cela, et si nous prenons l’astronomie par exemple, des théories de l’astronomie voient que ce que nous avons découvert de l’univers jusqu’aujourd’hui ne représente que 5%, le reste est de la matière noire, nous ne savons rien d’elle, et ce, bien sûr, en fonction de leur courant potentiel et ce qu’ils ont atteint, mais il est fort possible que la taille de ce qu’ils ne savent pas est beaucoup plus grande.

Si cela est dans le monde visible ou monde palpable, que pensons-nous du monde invisible ?!

Et cela fait que nous nous posons la question : est-ce que la science n’a pas des limites ou elle s’arrête ? nous devrons savoir que les capacitives de la science, peu importe comment, elles sont limitées dans l’explication de chaque chose, le monde invisible n’est pas à la porte de la science, parce que la science est incapable d’expliquer certains phénomènes physiques vécus, alors comment le monde invisible qui ne peut être soumis à des laboratoires de test et des moyens de perception sensorielle ?!

Et ajoute à cela : c’est que notre savoir de façon à faire quelque chose ne doit pas nous conduire à refuser l’artisan et pas diminuer la créativité qui y est, et si quelqu’un primitivement regardait la TV et a été impressionné par lui et embarrassé, puis il a connu plus tard les théories et la façon de fabriquer la TV, alors cela ne signifie pas qu’il faut dévaloriser la valeur de ce travail ou nier son fabricant, et comme ça par exemple en biologie, si l’on est arrivé à décoder la cellule et découvrir la barre de l’ADN, et ses merveilles se sont apparurent, est-ce que cela signifie l’absence de miracles dans ça ? ou il n’y a pas un Créateur derrière cette création ? au contraire, cet éblouissant devant lequel se tient l’homme incapable de faire le même à partir du néant ou expliquer comment le faire, et il est très petit, ceci conduit à la conviction qu’il y a un Créateur derrière cette création.

Tiens un autre exemple : le professeur Cecil Pace Hamann (un enseignant de biologie en Amérique) dit :

((Le processus incroyable à transformer la nourriture en une partie du corps était auparavant attribué à Allah, aujourd’hui, ce processus est devenu une réaction chimique à cause des nouvelles découvertes, est-cela a invalidé l’existence de Dieu ? donc quelle est la force qui soumet les éléments chimiques de devenir une réaction utile ? … la nourriture, après avoir entrer le corps humain, passe par de nombreux étapes de l’auto-système, il est impossible d’atteindre l’existence de ce système étonnant par un simple accord, après ces observations, il est inévitable pour nous de croire que c’est Dieu qui travaille avec ses grandes lois à partir desquelles Il a crée la vie .))

Michel: mais la théorie de l’évolution de Darwin a confirme le même concept –l’inéluctabilité de la science et l’abolition de dieu le fabricant – et a confirmé que les organismes sont originaires en vertu de la loi de la sélection naturelle et la mise à niveau, et non la création.

Rachid: cet argument nous amène à la question importunâtes de cette théorie ou de l’autre : est-ce que l’explication scientifique est absolue et constante dans tous les cas ? un grand nombre de gens impressionnés par le progrès scientifique ont oublié que, l’accumulation et la révolution sont parmi les caractéristiques de la sciences, et les deux forment le caractère automatique de l’évolution des connaissances sciences, ou s’accumulent les connaissances et les découvertes pour atteindre le degré de lancer de nouveaux faits à reconsidérer la connaissance antique, tout en changeant la vision de l’homme du monde .

Dans la théorie de Darwin – qui en tout cas une supposition scientifique, n’a pas été à la hauteur du degré de vérité scientifique, pas même la théorie – mais les idées sur l’évolution, ces idées se sont affrontées avec les découvertes de l’myologie moderne. ainsi que les fouilles ont l’apparition soudaine des grands groupes d’animaux dans un court laps de temps, ce qui est connu comme l’ère cambrienne, et cette période est probablement connu par le nom ((l’explosion cambrienne)), de cette façon, au lieu de développer l’un à partir de l’autre selon la théorie de Freud.

Rajiv: donc, n’existe t-il pas une possibilité de l’émergence de ce monde en coïncidence sans la présence de son créateur ?

Rachid: permet moi de clarifier le sens de la signification de la coïncidence en utilisant les principes des mathématiques et les lois du hasard, afin de connaitre la probabilité d’occurrence d’un phénomène par coïncidence :

Si nous supposons que nous avons une grande valise remplie de milers des lettres d’alphabet, la probabilité de l’apparition de la lettre (alim) à compter de la lettre (mima) pour former le mot (Oum) peut être relativement grande, mais la probabilité de l’organisation de ces lettres afin d’être un long poème ou une histoire créative est minime, à voire impossible.

Les scientifiques ont calculé la probabilité de réunion des atomes qui composent une seule molécule des acides amines ( qui sont la matière première qui entrent dans la construction des protéines et de la viande ) alors ils ont constaté que cela a besoin de milliard de nombreuses années, et une matière que cet univers tentaculaire ne convient pas, c’est pour l’installation d’une seule molécule sur le médiocre, alors qu’en penses-tu des corps de les organismes vivantes, de plantes et d’animaux, et qu’en penses-tu de la création de la vie et l’univers … il est logiquement impossible que tout cela a eu lieu par une coïncidence aveugle .

Toues les branches de la science prouvent qu’il existe un système précis et maza dans la régularité dirige cet univers, sa base sont les lois et les traditions cosmiques fixées qui ne changent pas et ne se modifient pas, et celles que les scientifiques travaillent dur pour détecter et encercler, les découvertes scientifiques ont atteint un dégrée de précision que nous pouvons attendre les éclipses solaires et lunaires et d’autres phénomènes des centaines d’années avant qu’ils ne surviennent.

Qui a promulgué ces lois et a posé chaque atome de l’existence, mais dans tout ce qui plus petit que l’atome a son début ?! et qui a crée tout ce système là, la comptabilité et l’harmonie ?! qui a surdité et a crée, et a valorisé d’une bonne façon ?! est- ce que tout cela est crée sans un créateur, ou les gens eux même sont les créateurs ?! de cette manière demande le Saint Coran livre des musulmans qui est descendu : Allah (le très haut) a dit : (ont –ils été crées à partir de rien ou sont-ils eux les créateurs ?) [At.-tur].

L’ordre et la loi appliqués par l’univers, et cette créativité que nous voyons dans l’univers n’ importe où que s’orientent nos vues, prouvent qu’il y est un Dieu, puissant, omniscient et expert qui a crée cet univers.

Michel: mais ici se pose la question – en dépit de l’absence de mon soutien à son contenu – qui est : qu’est-ce que nous devons à la religion et la croyance en Dieu ? de nombreuses personnes vivent leur vie sans la croyance en Dieu ou adoption d’une religion.

Rachid: les études d’anthropologie et la théologie soutiennent le vison que : le besoin de la religion existe dans tous les gens, dans toutes époques et dans toutes les sociétés, alors l’homme, depuis les temps anciens il est à la recherche d’un Dieu qu’il va adorer, et l’implorer, il pense qu’Il est fort et contrôle l’univers, créateur de toutes choses, le vivant et ne meurt pas.

La nature humaine témoigne que, chaque fois qu’une détresse arrive à l’homme, ou lui menace un risque, ou il est proche à la perte d’espoir, qu’il y a une nécessite biologique en lui qui le pousse à croire en Dieu.

Egalement l’homme, sans cette foi devient souvent comme l’animal que le désir contrôle et la conscience ne l’empêche pas.

Rajiv: excuse-moi professeur Rachid, j’ai vécu dans un pays regorgeant de différentes religions, et je suis déménage à l’Europe, j’ai appris à connaitre les propriétaires des autres religions, j’ai trouvé que la perception de Dieu chez les propriétaires d’une religion est différente chez les propriétaires d’autre religion, comment puis-je expliquer cette différence ? et comment puis-je savoir les qualités qui doivent caractériser le vrai Dieu ? et également : comment puis-je savoir la vraie religion de l’autre ?

Rachid: je vois le garçon qu’il a apporté la nourriture, et je vos promet de discuter ces questions dans les débats à venir, mais soyons premièrement d’accord sur l’argument du physicien Ablet Einstein : ((la science sans la religion est boiteuse, et la religion sans la science est aveugle)).


Related Posts


Le plus de suivi

Souscrire