Lisle et le terrorisme

Lisle et le terrorisme

Michel, Rachid et Rajiv se sont rencontrés dans la salle de conversation, à l’heure fixée pour commencer. Michel a commencé la parole après avoir saluer ses deux amis :

Michel: je vois que la parole de Rachid dans les rencontres précédentes est contraire à ce qui est connu de sa religion et doit être examiner, Mr : Rachid a tenté de fournir les aspects lumineux de sa religion, mais il a négligé les aspects sombres. nous voyons de nos propres yeux que le terrorisme qui frappe le monde aujourd’hui est le terrorisme islamique par excellence.

Rajiv: je suis d’accord avec toi en partie, mais le terrorisme est un comportement supposé qu’il n’est pas lié à une religion ou une nationalité, c’est ce que j’ai examiné en Inde mon pays, où il y a la violence mutuelle pour de nombreuses raisons, alors à quoi réfèrent ces observations afin que nous puissions les discuter.

Michel: en effet, c’est ce que je voudrais demander, je crois que le terrorisme réside dans l’Islam même, et il est connu que l’Islam s’est répandu par l’épée. Nis-tu celas Mr : Rachid ?

Rachid: bien sûr que je le Nis, et les vérités aussi tu les Nis.

Michel: quelles vérités tu veux dire?

Rachid: les vérifies religieuses, les réalités historiques et des faits. mais laisse-moi dire premièrement : que nous devons évacuer nos esprits des informations publicitaires que par lesquelles les médias et les hommes d’intérêts forment nos esprits.

Rajiv: je pense que nous vivons dans une société libre, et la dictassions des images n’est pas exercée sur nous ou la pression pour former nos esprits.

Rachid: il est vrai que ne sommes pas obligés, et que nous sommes libres de choisir, mais en fin nous choisissons ce que nous présentent les dominants de la médias, et ce vers lequel nous conduisent les politiciens et les parties prenantes, les déclarations des politiciens et les penseurs occidentaux dirigent toujours à propos du terrorisme et sa liaison avec l’Islam, et l’appel pour une croisade au nom (de la lutte contre le terrorisme), et l’affirmation que cette campagne est pour protéger la civilisation occidentale caractérisée par la tolérance et l’ouverture comme ils ont mentionné.

Michel: je te promets que nous resterons comme nous étions : nous cherchons la vérité quelle qu’en soit sa source et sa nature.

Rachid: si l’Islam est une religion de nature agressive et diffusée par l’épée, et l’Occident chrétien, affirme qu’il appartient à une religion de tolérance, savez-vous mes amis combien de fois le mot (épée) est mentionné dans le Coran, et combien de fois il est mentionné dans la Bible ?

Michel: je ne sais pas précisément, mais il est certainement mentionné dans le Coran plus qu’il est mentionné dans la Bible.

Rachid: contre vous cette surprise. le Coran contient 114 chapitres, et contient 6236 versets, et contient 77439 mots, le mot (épée) ou ses synonymes ne sont mentionnés dans le Coran, même pas une seule fois, malgré ce mot a presque 60 synonymes dans la langue Arabe, tandis que le mot (épée) est mentionné plus de 200 fois dans la Bible.

Michel: ouolof…..effectivement une surprise. est-ce que tu disais par les variées religieuses ?

Rajiv: quel est la plus importante de ces vérités ?

Rachid: tu dois connaitre une partie de plus important de ces faits mon ami Rajiv, à savoir que la majorité des régions du monde remplies de musulmans, et principalement, les régions de l’Asie de l’Est, et l’Asie du Sud n’est pas du tout atteint par les armées musulmanes, et pareillement : de vastes zones de l’Afrique.

Et côté de cette vérité historique les justes historiens ont prouvé qu’il n’a pas prouvé avoir des cas documentés de contrainte à se convertir dans l’histoire islamique.

Michel: mais indépendamment à la parole de certains historiens que tu as mentionné, si j’apporte les déclarations des autres historiens qui disent le contraire de cela, qu’est-ce qui prouve cette revendication?

Rachid: il y a plus d’une preuve pour prouver ce que tu as dis :

Premièrement: la plupart des régions conquises par les musulmans sous la force militaire, ses habitants sont toujours sur leur ancienne religion sous la domination des musulmans, et certains d’entre eux sont toujours sur leur ci jusqu’à maintenant, c’est ce qui s’est produit en Egypte, la Palestine, le Liban, la Grèce et l’Inde. et cette image, par rapport à d’autre est complètement contraire, quand les chrétiens ont militairement dominé l’Andalousie, le Jérusalem et la Philippine. l’extermination complète, ou la contrainte de s’engager dans le christianisme, ou le déplacement forcé. était l’héritage des violateurs de leur religion.

Le deuxième: lorsque le contrôle islamique militaire est terminé de ces pays qu’ils ont conquis, et il n’y avait aucune forme de pression des musulmans ou autre, on a pas vu ces gens abandonner l’Islam, mais nous avons vu des peuples comme les peuples musulmans de l’ex-Union-Soviétique maintenir leur islam en secret sous le joug de l’oppression de la communiste, tout en guettant l’occasion de la disparition de ce système tirant pour retourner à son islam avec force .

Troisième : est que l’histoire nous raconte les histoires des peuples qui ont envahi les pays des musulmans, et ont rompu leur charme militaire et ont occupé une grande partie de leurs terres. qu’ils se sont convertis à l’Islam quand ils ont cohabité l’Islam, tels que les peuples Tartares et Turcs.

Michael: je suis d’accord avec toi que l’Islam ne s’est pas propagé avec l’épée, mais laissons l’histoire, parlons de notre fait maintenant, n’est-tu pas d’accord avec moi à propos de ce que j’ai dis : que le terrorisme qui frappe le monde aujourd’hui est le terrorisme islamique par excellence ?!

Rachid: déterminons d’abord: qu’est-ce que le terrorisme ? puis regardons le monde pour percevoir la carte du terrorisme dans l’époque moderne, qui le forme ?

Rajiv: les pays du monde, ni leurs organisations internationales n’ont pas atteindre un point d’union sur la définition du terrorisme, mais il est possible que nous soyons d’accord qu’il est : (effrayer les musulmans de toutes les manières pour influencer leurs volontés, ou collecter des gains politiques ou économiques pour le parti agresseur).

Rachid: bien sûr que le manque de spécification est le but de certains États, afin que le concept soit comme un élastique qu’on pourrait manipuler. mais j’ajoute à ta définition que :

Michel: il n’y a pas d’empêchement à ce rajout, et ce basant sur ça : si nous examinons les évènements mondiaux, alors nous voyons les évènements d’explosion des deux tours de commerce mondiale (world Trade ) à New York l’an 2001, et les attentats ultérieurs des trains à Madrid, et les explosions des Ressorts de Bali en Indonésie contre les touristes occidentaux, ainsi que les opérations effectuées par les palestiniens contre les Juifs .. tous cela sont des opérations terroristes menées par les musulmans.

Rachid: doucement mon ami, les opérations menées par les palestiniens sont des opérations de résistance contre l’occupant ayant une histoire noire du terrorisme, est-ce qu’il est possible de négliger l’occupation de la terre d’un peuple tout entier et l’expulser d’elle, et l’intimider de diverses manières qui parmi elles :

Le massacre de la ville de Sheikh, le 31/12/1947 AD, et qui a tué 600 personnes (civils innocents) dans leurs maisons.

Le massacre du village Deir Yassine, le 10/04/1984, et qui a tué plus que la moitié de la population du village.

Le massacre de Lod, le 11/07/1948, et qui a tué 426 civils qui se sont réunis dans la mosquée du village, les juifs ont pénétré la mosquée et ont tué tous ceux qui y étaient.

Le massacre de Kafur Kassem, le 10/1965 AD, et qui a tué 94 civils, femmes et enfants.

le massacre de Sabah et Sheila, le 18/09/1982AD, qui été réalisés au Liban par le criminel de guerre Sharon en collision avec les forces phalangistes chrétiens libanais, alors ils ont tué dans un massacre qui a duré 72 heures 3500 palestiniens et libanais dont la plupart les femmes, les enfants et les personnes âgées, ils n’avaient aucun crime, seulement leur identité islamique.

Le massacre de la mosquée Ibrahim, le 25/04/1994 AD, et qui a été réalisé par l’un des soldats de l’armée juive en coopération avec les autres éléments de cet armée et les colons, 29 fidèles ont été tués à l’intérieur de la mosquée dans ce massacre, et 50 fidèles tués à l’extérieur, et plus de 350 fidèles ont été blessés.

Mais pour que tu fasses une approche globale, ajoute également deux incidents : l’explosion de l’immeuble fédéral d’Oklahoma en 1995 AD, et qui a causé la mort de 168 personnes et la blessure de 500 autres, et le massacre d’Oslo et l’île de Ostøya le couple le 7/2011 AD, qui a produit plus de 92 morts et 90 blessés, et les deux portants une signature chrétienne extrémiste et raciste par excellence.

Comme si nous cherchions dans le contexte de la relation du terrorisme avec une religion ou une civilisation, nous ne pouvons pas négliger le fait qu’il est au cours de l’ère moderne.

Il n’est pas arrivé qu’un pays musulman envahi un pays occidental, et contrairement, l’histoire témoigne que l’ancien monde et le nouveau monde ont été toujours la cible de l’invasion de l’Occident.

Et que les indiens de l’Amérique ont été soumis à un génocide collective de la part des demandeurs de la civilisation occidentale, pour que diminuât leur nombres de 10 millions à 200 milles, ainsi que le pillage de leur continent.

Et que l’Occident a tiré sur le monde les horreurs des deux guerres majeurs qu’il a nommé( deux mondiales ), et elles sont en vérité- surtout la première –( deux européens), environ vingt millions de personnes ont été victimes de la première, et presque le nombre des morts les gens blessés et handicapés, et à peu près 55 millions de personnes sont morts dans la seconde, et 53 millions blessés, et trois millions de personnes disparues, et la plupart de ces victimes étaient les enfants (colonies) et des civils, comme c’était courant dans l’éthique de ces combattants, cibler les civils pour briser la volonté de l’ennemi.

Également nous – même si nous sommes convenus sur le principe de criminaliser des attaques contre les personnes innocentes- nous ne pouvons pas ignorer les motivations des auteurs des incidents que j’ai mentionné, ces incendias ont été facilités pour dissuader l’Amérique et l’Europe de continuer son agression et le terrorisme aux musulmans, en particulier dans le siège de l’Irak à son époque et son soutien aux crimes sionistes en Palestine.

Rajiv: donc, le résumé de la parole que nous pouvons tirer est que: le terrorisme n’a pas de religion et non de civilisation.

Rachid: je suis d’accord à ce qu’il n’a pas de religion, mais je pense qu’il faudrait réfléchir aux prémisses de la civilisation occidentale qui est basée sur le principe du conflit et la sanctification de la force, et la relation de cela avec ses pratiques agressives, donc la civilisation occidentale moderne tire ses racines et inspire sa pensée d’une manière influente du patrimoine ( des deux civilisations ) grecque et romaine, les idées comme : le complexe de supériorité, la glorification de puissance et l’inévitabilité des conflits étaient courantes dans les deux civilisations .. la civilisation occidentale moderne et contemporaine a hérité ces idées, et les enseignements du (Christianisme) n’ont pas pu intervenir entre elles et leur sortir sous forme des pratiques tragédies horribles, et des opérations terroristes remplies l’Europe elle-même et le monde entier.

Michel: à la rencontre dans le dialogue prochain.


Related Posts


Le plus de suivi

Souscrire