Le bien de la sécurité

Le bien de la sécurité

Le bien de la sécurité

Rachid et Michel ont pris le train pour retourner à Londres, après que le train a commencé le voyage, Michel a parlé à Rachid disant :

Tu as mentionné plus d’une fois dans ta parole un point que je vois important, et tu ne le donne pas tout son droit. tu dis souvent : < le but de la création de l’homme >, je me souviens que tu as dis une fois que ce but, c’est l’adoration de Dieu …cette question fait partie de ce qui me préoccupe et préoccupe beaucoup de ceux que je connais, l’homme est souvent soumis aux périodes et attitudes dans laquelle il se demande : pourquoi j’existe dans ce monde ? pour quoi cette misère ? pour quoi ce conflit entre les êtres humains, mais entre l’homme et l’univers ? ne sont elles pas importantes ces questions ?

Rachid: oui, bien sur que c’est une tache , et je pense que cela réfère à la formation des valeurs et culturelle de l’homme occidental, alors c’est inévitable, le conflit d’un des composants essentiels sur lesquels est fondée la culture matérialisme occidentale, et elle est dérivé de deux civilisations qui sont, grecques et romaines anciennes qui sont construites sur la culture occidentale contemporaine, ou il y avait ( un inévitable conflit ) une des idées de base dans ces deux civilisations : le conflit entre les dieux, le conflit entre l’homme et Dieu, le conflit entre l’homme et la nature, le conflit entre les forces du mal et les forces du bien, en plus la vacuité spirituelle causée par la tendance de la matière qui a caractérisé la civilisation occidentale contemporaine .

Michel: tu parles comme si tu avais la formule magique permettant de fournir une alternative aux autres humains.

Rachid : la vraie foi chez le musulman n’est pas par cette fragmentation et confusion, le musulman connait – n’importe quel musulman – à travers son islam : d’où il est venu, et où il va, quelle est la réalité du monde dans lequel il vit, et quel est le but de cette vie, et quelle est sa valeur, et quel est son rôle dans cette vie en tant que être humain ?

Michel: mes questions sont toujours présentent, mais tu as augmenté ces questions par d’autres, quelle est la perception de l’Islam à répondre à ces questions ?

Rachid: le musulman sent qu’il est dans le consensus et l’harmonie avec l’univers et ses composants, et que ces choses prennent part avec le bon esclave dans la soumission à Dieu le Tout Puissant et sa glorification, soit facultatif et d’une manière Claire comme dans le monde humain, ou soit innée et d’une manière que nous ne connaissons pas. le Coran a répète cette citation que << ce qui se trouve dans l’univers glorifie Dieu >> plus de trente fois avec le mot (louange), ce sens est répété sans le mot (louange) beaucoup d’autres fois, et ainsi le musulman qui est conscient connait qu’il est un membre du groupe de l’univers chantant le louange de Dieu, et il est en harmonie avec l’univers et ses composants, et non en état de discord et conflit.

Egalement il sent l’affinité pour la nature et l’amour avec elle, et voit l’univers comme une amie et non ennemi, alors le Coran répète que tout ce qui est dans l’univers est soumis à l’homme,

Michel: et qu’est ce qui est derrière cela ? qu’est-ce que cela aurait ?

Rachid: si nous regardons : qu’est-ce que veut l’homme pour que son Cœur soit rassure et s’apaise, et attend son Bonheur et vit son humanité. ceci se trouve dans cinq mots : la livraison, la soumission, l’obéissance, la fidélité, et la confiance, et ceci sera réaliser par la l’inclusion de l’homme dans le cadre de l’esclavage qui comprend tout l’univers entier, et nous notons que ces cinq mots est la signification de l’Islam.

Michel: peux-tu s’il te plait expliquer plus ta parole ?

Rachid: il est parmi les plus importants fruits de la perception de la relation de l’homme à l’univers : ce qui se reflète sur son Cœur, c’est à dire le sentiment de paix intérieur avec lui-même et avec tout ce qui est à l’entour de lui, et de vivre avec le principe de l’unité, et c’est ce qui va lui faciliter de quitter l’unité dans les sentiments à l’unité dans l’organisation du comportement, et apporte un état d’équilibre dans sa vie, l’équilibre qui tient compte de toutes les dimensions humaines, spirituelle, mentale et physique .

Ainsi que le musulman qui sait que c’est Dieu qui nous a informé qu’Il a crée tout ce qui se trouve sur la terre pour nous : (c’est Lui qui a crée pour vous tout ce qui est sur la terre, puis ………………Et Il est omniscient.). [AL-BAQARAH: 29] , et Il a dit : ( Et Il vous a assujetti tout ce qui est dans les cieux et sur la terre ,……………….il y a la des signes pour des gens qui réfléchissent ) [AL-JATIYA:13], il sait que Dieu ne les a pas crée pour nous et ne les a pas soumis à nous, puis nous n’aurons aucune relation avec elles ! il faudrait clarifier la relation de l’homme avec ce que Dieu a soumis pour lui, alors s’il en est ainsi, donc il faudrait que Dieu descende une science qui régit la relation entre l’homme et toutes ces choses, parce qu’Il ( le Tout Puissant ) a dit : ( Votre Seigneur, c’est Dieu, qui a crée les cieux et la terre en six jours ………………….Toute gloire a Dieu, Seigneur de l’univers ! ) [AL-A RAF: 54], et Il a dit : (L’homme pense –t-il qu’on le laissera sans obligation à observer ?) [ AL-QIYAMAH:36], c’est a dire qu’il se comporte dans ce monde sans règlement, ordre et interdiction, si c’était comme ça, alors il est obligé pour le musulman qu’il s’instruire et cherche dans sa religion ce qui va réaliser la justice cosmique, et la législation sur la terre .

Et l’Islam part de cette base pour offrir une approche complète de la vie, donc il organise la relation du musulman avec son Seigneur, les actes d’adoration et de la spiritualité, et régule également sa vie dans ses rapports, tels que son mariage, son divorce, sa vente et son achat. et ses habitudes tels que : les comportements de manger, boire, dormir, s’habiller, entrer dans la maison et sortir, à voire même sa propreté personnelle. et aussi il régule sa relation avec sa société, sa relation avec son pays, et sa relation avec les autres communautés, afin d’inclure toutes les domaines différentes de la vie humaines, tels que : la législation, l’économie, la politique, la culture et la réunion. donc l’Islam en découle pour former un système complet couvrant tous les aspects de la vie et ses organisations.

C’est une religion qui dirige également les sentiments du musulman, Il lui prescrit ses lois et lui offre la balance de la justice et de l’équité, et lui ordonne de peupler la terre et la quête constante de découvrir les horizons de l’univers et de la vie. tout cela découle du contexte de la liaison en Dieu et se soumettre à son adoration, lorsque ces comportements de la vie habituelle seront liés à l’approche de Dieu, alors elles vont se changer en adoration de Dieu (le Tout Puissant).

Michel: mais ce que tu as dis a élevé mes craintes, de la délinquance à l’extrémisme et le militantisme, ou dis franchement: le contrôle de la vie religieuse.

Rachid: il est essentiel de savoir que chaque chose a un système dans lequel sont organisés ses éléments, de sorte que chaque élément a son emplacement et son utilité, et par l’attachement de ces éléments dans l’intégratif se résulte l’avantage de ce système, et s’achève son activation et l’objectif global est atteint, et c’est ce que Dieu (le Tout Puissant) a appelé balance dans sa parole : (Et quant au ciel, ………. Et Il a établi la balance, afin que vous ne transgressiez pas dans la pesée : Donnez le poids exact et ne faussez pas la pesée. [AR-RAHMAN : 7-9]. la balance est la justice, et cette balance qui est la justice soit dans toute chose, également cet univers est basé sur le poids et l’estimation, et sur les deux se base le système macro et micro, et cette religion qui est révélée du Créateur de cet univers est également basée sur la balance et l’équité.

Donc, l’équilibre et non la tyrannie des droits sur les autres est une caractéristique commune dans l’Islam, elles sont exprimées par la justice, la modération et la médiation dans le comportement humain en lui-même et dans son traitement de l’autre.

la médiation de l’homme et sa modération dans sa conception de lui-même et son jugement de sa personne, la plupart juge sa conception de l’autre et son jugement contre l’autre, et dans le sens de cette médiation et modération Dieu a décrit les pieux dans leurs prières : (Et il est des gens qui disent : Seigneur ! Accorde nous belle part ici-bas, et belle part aussi dans l’au-delà ……………..du Feu !) [AL-BAQARA: 201], et dans ce sens les versets coraniques : (Et recherche à travers ce que Dieu t’a donné, la Demeure dernière ……………………..car Dieu n’aime point les corrupteurs) [AL-QASAS:77], (Voila bien là un prodige, mais la plupart d’entre eux ne croient pas.) [AL-FURQAN: 67], (Ne porte pas ta main enchainée a ton cou {par avarice}, ………………..sinon tu te trouveras blâme et chagrine.) [AL-ISRA:29].

Michel: me tracasse aussi le fait que l’homme est devenu absorbeur du sang de son semblable, et la morale humaine est détériorée au point que, la force que Dieu a donné à l’homme, est utilisée dans les choses qui causent la misère humaine, la destruction et la ruine, au lieu d’être utilisée dans les choses qui sont cause du Bonheur, la sécurité et le bien-être … comment voit l’Islam ce problème ?

Rachid: c’est une maison de punition que l’homme a préparé lui-même pour sa personne dans ce monde, elle n’a aucune cause, seulement que l’homme a vainement tenté d’assumer la gestion de dispositif dont il n’est pas au courant de l’installation de ces parties, seulement Celui qui a crée le dispositif humain connait ses secrets, et Il connait sa nature, et c’est Lui qui connait comment le diapositive peut marcher avec accord et harmonie, mais maintenant si l’homme s’empêche lui-même de commettre cette folie, et s’engage à suivre la loi que le fabriquer de diapositive a légitimé, peut être qu’il pourrait de nouveau améliorer ce qui est gâté jusqu’ à présent, et si non, il n’y a pas de remède à des calamités, des périls, des arbres de misère, la perte, le Malheur et la destruction dans lesquels il se trouve maintenant .

Michel: tu veux dire qu’il n’y a pas de salut si ce n’est que suivre le chemin de l’Islam, sinon l’humanité vivra dans la misère ?!

Rachid: c’est évident, au niveau individuel et au niveau collectif, dans ce monde et dans l’au-delà, il n’y a rien qui peut mettre fin à l’insoumission de l’homme et sa laideur dans ce monde, sauf sa conscience de la responsabilité qui est sur lui, si quelqu’un dans ce monde croit qu’il peut faire ce qu’il veut, et qu’ aucune personne ne peut lui demander de ce qu’il fait, et il n’y a pas une force qui le commande et lui punir sur ce qu’il fait, alors il n’aura pas de fin à sa passion et sa laideur. et comme ceci est vrai en ce qui concerne un individu, c’est également vrai en ce qui concerne une famille ou une nation, ou toue la population de la terre, c’est un teste pour nous tous, l’essai de reconnaissance de notre adoration et notre soumission à notre Créateur et Roi.

Moi et toi, et tous ceux qui résident sur la terre faisons tous face à ce test, nous sommes tous examinés dans notre esprit et notre virilité et notre conscience du devoir et réalisation, donc chacun de nous doit décider : est-il véritablement juste ou un traitre pour son vrai Roi ?

Mais j’ai décidé de suivre moi-même le chemin de l’obéissance et la réalisation, et je suis hors de l’obéissance de tout celui qui est sorti de l’obéissance de Dieu … il s’agit d’une sécurité.

Michel: le train est arrivé à sa dernière destination. viens avec nous.



Mots clés: