Avec Feud au café parisien

Avec Feud au café parisien

Avec Feud au café parisien

La recherche d’un hôtel approprie a pris le reste du jour que les deux amis étaient arrives à Paris, et enfin le lieu de séjour est fixé dans une auberge des jeunes à Paris, il semblait évidement qu’ils avaient besoin de se reposer, alors ils ont passé le reste de la nuit dans un profond sommeil, et le lendemain, les deux amis étaient sortis pour aller connaitre les monuments de la ville, au cours de leur promenade, ils étaient passés par un café .

Michel: que penses-tu, oh Rachid à ce qu’on prend une tasse de thé et on passe le temps de repos dans ce café.

Rachid: cela ne me dérange pas, je sens vraiment que j’ai besoin d’un peu de repos

Michel: à ce café s’asseyait Sigmund Freud, le célèbre psychiatre, as tu entendu à propos de lui ?

Rachid: oui, c’est lui que son nom est à l’école psychanalytique de la psychologie, et il est également associé à l’appel à la décomposition de l’éthique et la sensibilisation à la permissivité sexuelle.

Michel: c’est un savant qui a de valeur chez nous, quelque soient les liens que tu as mentionné.

Rachid: je pense qu’il est l’un des piliers de la pensée qui a façonné la civilisation des sociétés occidentales modernes, avec Darwin, Kant, Marx Durkheim, chacun d’eux a joué son rôle dans l’ébranlement de la pensée occidentale et la reconfigurer selon les besoins, et selon les sanctuarise du nouveau occident …et chacun d’eux a joué son rôle dans la démolition : de la religion, la morale et la tradition .

La théorie de l’évolution de Darwin est l’étincelle qui a lancé deux lignes de pensées dangereux, utilisée par la bande qui sont venues après lui, pour atteindre la structure intellectuelle en vigueur à l’ époque, le premier (kakou) : la diffusion de l’idée de développement constant qui élimine l’idée de persistance, et puis le taux de toutes les valeurs, les idées et perceptions, le deuxième( kakou): l’implication de la céphalopode de l’homme et son matérialisme pur, et le matérialisme des facteurs qui l’affectent, à l’omission de l’aspect spirituel une omission complète ,et nier que cet homme est une création de Dieu, à la fois dans le processus de création ou le processus de l’évolution, c’était le bon début de briser les concepts établis sur de grandes questions philosophiques sur ( Dieu, l’homme, l’univers et le sort ) .

Le rôle de Freud était qu’ il a renvoyé l’homme à un groupe de complexes sexuelles, et a nié de l’homme l’esprit dirigeant ses comportements, et il a déclaré que le principal moteur de l’être humain dans sa vie quotidienne est le plaisir, de ce point de vue se détruit le système de moralité et est réactionnaire et arrière, caractérisé comme irréaliste et non scientifique .

Michel: je pense qu’il existe des facteurs communs entre toutes les civilisations humaines, et il y a des facteurs particuliers qui diffèrent chaque civilisation des autres, donc ces concepts (Dieu, l’Homme, l’Univers) sont communes entre toutes les civilisations, mais chaque culture diffère de l’autre dans l’ordre de ces concepts, l’une des civilisations surmonte l’un des concepts sur les deux autres qui sont vus à travers le premier concept.

Dans la civilisation européenne contemporaine, et après la Renaissance, le concept de l’univers a dominé cette civilisation, et quand la pensée scientifique s’est propagée, une nouvelle réflexion qui annulait la création de Dieu de l’homme a commencé, et elle a amené la perspective de la matière, et qui a causé la mort de la dimension spirituelle de la personne humaine, en effet Freud était l’un des grands penseurs qui ont fondé cette direction.

Rachid: je suis entièrement d’accord avec toi sur ce sujet, mais je voudrais attire l’attention sur plusieurs des choses que tu as dis.

Premier: est que la principale raison de la transformation de ces points de vue en temps opportun à de véritable révolutions est l’état de vide spirituel et de la communauté scientifique en Occident à l’époque, en plus de la domination de l’Église et son insistance sur ses points de vue erronées sur la création de l’être, et la vie avec sa conviction de la nécessite de la foi en ces consensus.

Deuxièmement: il est des erreurs courantes, la croyance que la cause du progrès de l’Occident est son accréditation sur les vues et les théories qui sont propagés au début et à l’heure de la Révolution.

Troisièmement: est que les opinions et les théories de ces penseurs et philosophes, dans leur fissuration d’une théorie après l’autre, ceci après la véritable révolution scientifique, cependant, beaucoup de bas culture dans l’Ouest et l’Est sont encore sous l’influence de la forte publicité aux quelles sont attribuées ces idées.

Ta parole, à propos de l’association des concepts entre les civilisations m’a rappelé une drôle comparaison entre la théorie de Freud pour expliquer le comportement humain et la parole d’un érudit musulman qu’il a écrit, il y a sept cents ans à peu prêt.

Michel: c’est rare qu’il y ait une similitude entre la parole de Freud et les concepts islamiques d’érudit musulman à l’époque.

Rachid: il n’y a pas de similitude dans les concepts, mais la similitude peut-être appelée une similitude dans la structure, afin de t’éclaircir plus : est-ce que tu connais la configuration de l’appareil psychologique chez Freud ?

Michel: oui, je le connais très bien, sa conclusion est que Freud a imaginé que, comme l’homme a des dispositifs biologiques dans lesquels s’organisent les processus biologiques, tels que l’appareil digestif, le système circulatoire….etc., l’organe psychologique de l’être humain est composé de pièces reliées entre elles.

Et ce dispositif se compose d’un soi-disant : (exerciseurs), (surmoi) et (ego).

( exerciseurs ) est le sommet du désir et de l’envie et c’est l’une des plus vielles sensation a l’intérieur de l’homme par rapport a son corps

Et (surmoi ) représente un ensemble de valeurs sociales, des principes et des idéaux, à savoir : l’impact de ce que l’homme a reçu des autres, y comprend l’impact de l’éducation et les valeurs morales acquises par l’enfant de ses parents, de son école et la communauté, l’influence des traditions de la famille, ethnique, nationale et religieuse, en plus des exigences du milieu social direct qu’ils représentent, et est également affecte (surmoi) de l’enfant au cours de son évolution avec ses parents et leurs remplaçants, comme certains éducateurs et certains des membres de la communauté qui représentent des idéaux vénères .. en (surmoi) la délinquance est beaucoup éloigne de toues actes lubriques ou instinctives, d’où représente (surmoi) la conscience, elle est l’endroit idéal loin du réalisme, et elle cherche toujours à atteindre la perfection non au plaisir selon Freud.

Nous pourrons décrire (ego) comme le résultat du conflit, compatibilité ou interaction entre (exerciseur) et (surmoi), entre les désirs bases sur le principe de plaisirs, des idéaux et des principes fondés sur le contrôle et la restriction, donc (ego) est le sens de l’alerte, qui travaille à résoudre les crises existantes avec le fait ou entre les désirs, les uns avec les autres pour maintenir l’équilibre personnel,

Alors (surmoi) c’est l’autre côté sépare de (ego) pour représenter le rôle de sergent sur (ego), il averti (ego) de la soumission à (exerciseurs) et de répondre aux souhaits refoules.

Rachid: excellente explication oh Michel, tu l’expliques comme c’est Freud qui en parlant au café il sirote une tasse de thé.

Mais je termine cette belle explication, que Freud reconnait la difficulté de la tache réalisée par (ego) dans le diapositive psychothérapie, et cette tache difficile – mais pas impossible – concilie les exigences contradictoires, alors (ego) doit répondre aux exigences de (exerciseurs) qui sont en base, les désirs sexuelles, et en même temps il prend en compte les exigences de la périphérie (surmoi), c’est des exigences éthiques et sociales, pour cela, il semble que le processus de les réconcilier est difficile, alors (ego) fait effort pour trouver une relation de compréhension et de réconciliation avec (exerciseurs) et cherche a satisfaire ses désirs, entre en collision avec (surmoi) et le fait qui régit les relations sexuelles en fonction de certains critères conduisent souvent à réprimer les désirs sexuels et les repousser, et si (ego) parvient à mettre l’équilibre entre (exerciseurs ) et ( surmoi ), en effet l’individu vit en harmonie, mais la domination de ( exerciseurs) ou (surmoi ) de la personne conduit à la tourmente de cette personne, donc l’échec de (ego) de trouver un équilibre entre ces désirs contradictoires conduit à des conditions médicales .

Le grave ici est que : si nous admettons que la santé mentale dans ce sens : l’accord de (ego) avec (exerciseurs), c’est à dire : les désirs et les tendances sensualités, et avec le (surmoi), les valeurs, les principes et les idéaux, et l’incapacité de répondre aux souhaits de( exerciseurs) conduit à la frustration, compte tenu de notre incapacité à changer le (exerciseurs) …il ne nous reste que changer le (exerciseurs) et le détruire si nécessaire pour atteindre cette réconciliation, et pour cela il est donc nécessaire de sortir de la dette et les idéaux éthiques les plus élevées de nos vies, et les remplacer par les éthiques utilitaristes compatibles avec les désirs de l’être humain, ses désirs sexuelles et l’égoïsme qui parachève “l’exerciseurs”.. c’est exactement ce qui s’est passé à l’Ouest lorsque la religion et l’éthique se sont éloignées, et les convoitises sont déchainées, les relations sexuelles incontrôlées par des contraintes morales, c’est sur elle que l’Europe a basé sa civilisation, la famille est tombée en ruine, mais les droits de l’homme sont perdus, parce qu’il n’est pas ce qui différenciât de la société animale en dehors de la cervelle, et la société animale qui ne connait pas les règles de la moralité en dehors du cadre de l’instinct .. je voie que nous retournons à Darwin après que nous avons commencé par lui !!

Michel: tu veux dire que : si les désirs refoulés sont toujours à la recherche de gratification obtenue par directement ou indirectement, cela amène selon la compréhension de Freud et de sa doctrine a considéré une civilisation qui est basée sur les principes, les idéaux et les valeurs morales comme une civilisation née de la frustration.

Rachid: oui, la civilisation occidentale quand elle produit des valeurs morales, mais elle les produit par la chute de la Sainteté de Dieu de leurs comptes, tandis que les musulmans voient que la morale dans la société humaine doivent provenir de l’Ordre céleste, non pas de l’esprit humain, parce que seul l’esprit humain va inévitablement se dévier, mais si l’esprit est dans le cadre de l’ordre, alors la morale que naitre l’esprit sera sémitique.

Michel: oh Rachid, mais tu ne ma pas dis ce qu’a dit le savant dont j’ai parlé de lui à propos de votre religion, est-ce que ce qu’il a dit est conforme à ce discours ou opposé.

Rachid: ce qu’il a dit était parmi un système de valeurs et de concepts, et notre revue de ce système et mettre sa parole dans le contexte de système sera long, je pense qu’on reporte cela au dialogue suivant.



Mots clés: