l'accueil /le bonheur des Dialogues /Apprends à connaitre ton Dieu !!

Apprends à connaitre ton Dieu !!


Apprends à connaitre ton Dieu !!

Dans l’après-midi d’une journée ensoleillée et Claire, les trios amis se sont rencontrés sur les rives de la Seine selon le rendez-vous, Rajiv a appelé ses deux amis à monopoliser un navire à vapeur qui semblait un luxe …les trois amis arrêtes jouissaient de la vue magnifique de la rivière et la verdure entourant ses cotés … Rachid a lancé son regard sur l’horizon et s’est adressé à ses deux amis.

Les rivières, les mers, les plantes, les animaux, les montagnes et l’homme, et tout ce que nous voyons dans ce monde, mais plutôt tout ce que nous ne voyons pas. représente une indication Claire de la sagesse d’un super-héros qui a fait que ces choses vivent, et prouve que ce monde a un Créateur et Seigneur. n’êtes-vous pas d’accord avec moi sur ce point ?

Rajiv: nous avons convenu dans la session avant la session passée la nécessité d’un créateur pour ce monde, mais il y a des questions liées à cette conviction dignes de discussion et d’examen.

Michel: je pense que la chose la plus importante à commencer, c’est ce qui a été déjà mentionné par l’architecte Rajiv sur la question sur les qualités qui doivent caractériser le vrai Dieu.

Rachid: la créativité de la création de l’univers que nous vivons et voyons est étroitement liée à la Démade, parce que l’origine de la foi et la certitude que Dieu est vrai est que tu as” une bonne vision “de l’ univers y compris toi-même, et ceci en connaissant ses composants, sa composition et les objectifs de la création de chaque créature en elle.

Michel: nous avons reconnu l’existence de Dieu créateur de l’univers, mais imagination de ce Dieu varie selon les religions, mais plutôt, la différence et le contraste qu’il y a entre ces perceptions pousse certaines personnes d’échapper à la recherche sur ce sujet, et à vivre une vie proche de l’athéisme, même s’ils ne l’avouent pas ouvertement.

Rachid: tu as raison mon ami, mais j’ajoute que cette fuite ne les empêche pas du sens de la nécessite de la déification d’un dieu, certain même en réalité quand ils renient l’existence de Dieu, alors il adore sa personne …il prend sa passion pour son dieu, les athées endurcis ont échappé la connaissance de Dieu et la foi en Lui, pour aller aux autres choses à qui ils ont donné la même valeur, et les mêmes qualités qui devraient être seulement pour le vrai Dieu sans aucune justification, mais pour échapper la perception oblique de la divinité qu’il ont vu et vécu .

Rajiv: si nous sommes entrés dans notre thème, nous pouvons dire que Dieu doit être effrayant, aimable et phobique dans le même temps, l’homme se sent qu’il a besoin de Lui, ceci est de crêté de l’homme, mais ces qualités sont en fait, représentent l’état de l’être humain.

Rachid: ta parole est belle et vraie. il est relié à ce qu’on a commencé, à travers notre reconnaissance à la fatalité de l’existence de Dieu, et nous nous sommes entendus que cet univers magnifique et harmonieux a un Créateur qui a estimé l’univers et l’a crée du néant, c’est Lui le créateur que nous caractérisons par le mot ( Seigneur ), et c’est Lui le Seigneur qui nous a crée et a crée chaque chose, Il est en fait ce Dieu qui a droit à la déification et l’adoration, et autre chose ne doit être adoré en dehors de Lui, c’est à dire : comme tu as dis, aucune personne ne doit avoir peur, ou aimer, ou avoir espoir à autre chose en dehors de Lui … et d’ici nous pourrons toucher les qualités de ce vrai Dieu .

Rajiv: si nous avons reconnu ton discours, je peux dire que les premier RES qualités d’être évident que Dieu existe et qu’Il est en vie, et comme ce Dieu est Seigneur doit être le Créateur.

Rachid: c’est vrai, ceci nécessite aussi une évidence que ce dieu, lui-même et ses attributs ne soient pas une créature, il n’est pas possible à ce qu’un créateur soit crée, parce que s’il était une créature, cela devrait exiger qu’il soit comme nous, il a un créateur, il ne serait pas un dieu et son culte ne serait pas permis, comme ça il ne convient pas que toutes les créatures soient des dieux.

Michel: ainsi, il est impératif de savoir quel est le sens du créateur ?

Rachid: en bref je peux dire que le Créateur est l’inventeur des choses sans exemple ou ancien model, c’est à dire : Celui qui a crée toutes les choses après quelles n’étaient pas présentes, et Il est aussi capable de les créer de zéro, c’est Lui qui a estimé ces actifs et des accessoires, sur l’estimation que sa sagesse a obligé, qui veut dire : ce n’est pas inutile et par hasard.

Les qualités nécessaires des créatures : la plus importante d’elles est que la créature ne soit présente avant sa création, c’est à dire : ont été mises à jour du début, également il faut qu’elle meurt et s’épuise, qui veut dire, elle a surement une fin, et ses capacités et possibilités sont aussi limitées, et elle a toujours besoin aux autres.

Rajiv: et si Dieu est le Seigneur et Créateur, il est naturel d’être propriétaire de ce qu’il a crée.

Si nous disons que ce qui est cieux et la terre appartiennent à Dieu, ce sont ses créatures, il est nécessaire qu’Il les connait tous, parce que s’Il ignore quelque chose, l’esclave sera - dans le cas ou son état va disparaitre de la science de Dieu – Independent de son Créateur, la perfection et la précision que nous voyons dans les créatures montre la connaissance de Dieu, et ceci ne peut être seulement que par la pleine science.

Rachid: et il fait suite à la propriété : la disposition des cieux et de la terre et tout ce qui se trouve entre eux : et en conséquence de cela et la science : Il a le droit de gestion et positionner la manière des choses et leurs lois.

Michel: mais moi aussi je possède des choses, et je sais aussi beaucoup de choses, est-ce que cela indique que j’ai les qualités divines ? je ne pense pas que c’est vrai !

Rachid: ta remarque est très importante mon ami, je pense que glisser les qualités des hommes de cette manière sera très long, malgré son importance, nous pouvons parvenir à une règle générale que nous allons faire standard pour ces qualités, et nous pouvons – dans une large mesure – à extraire les qualités à travers elle, permettez-moi de présenter les caractéristiques de cette règle, elle est en effet, selon mon opinion basée sur les cultures islamiques.

Michel et Rajiv: vas-y …

Rachid: cette règle peut être résumée en ce qui suit :

Premier: les qualités personnelles peuvent être généralement divisées en deux parties : les qualités imparfaites, les qualités parfaites.

La perfection est : d’être caractérisé par la bonne qualité et renier son contraire du qualifié.

La pénurie est : d’être caractérisé par une qualité négative et renier son contraire du qualifié.

Et par conséquent: alors pour que le refus de l’attribution des qualités négatives soit un refus complet, il faut être attribué par le contraire de cette qualité, c’est-à-dire une qualité des qualités de perfection, et si non, le refus sera incomplet , parce que l’absence d’une limite est une imperfection et faiblesse.

Deuxièmement: la chose que dédaigne la créature, il n’est pas possible de l’attribuer au Créateur, donc tout ce que la créature est éloignée d’elle et par laquelle le répréhensible et défectueux est décrit, le Seigneur (tout puissant) mérite d’être éloigne et sanctifié d’elle, il n’est pas juste d’aucune façon que le répréhensible rentre dans ses attributs, parce que Dieu est parfait de toute façon.

Troisièmement: la séparation complète entre le Créateur et la créature, rien ne ressemble au Créateur. mais les descriptions qui sont attribués au Créateur et aux créatures à la fois, tels que le roi, la science, la compassion et l’amour … il n’y a aucune similitude entre eux dans le vrai sens, parce que les attributs du Créateur (Tout -puissant) sont autres que les qualités de la créature, parce que les qualités des créatures ne se séparent pas de l’imperfection, des buts et des symptômes.

Michel: puisses-tu décrire ce que tu dis avec des exemples.

Rajiv: puisses-tu les décrire tout en étant combiner avec les points dont tu as parlé, et que ce soient des exemples qu’on en a déjà parlé, ou des exemples de la vie réelle.

Rajiv: très bien, le premier point : est que tous les sages sont d’accord que la faiblesse est une imperfection, et aussi avoir besoin des autres ou des choses est une imperfection, il n’est pas bon que le vrai Dieu soit caractérisé d’une de ces deux qualités et en même temps être qualifié de leurs contraires qui sont les qualités de perfection, tels que : la force, l’Independence. c’est pour cela, notre Coran a nié la divinité de Christ et sa mère (que la paix soit sur eux) par trois mots qui ont influencé le fond de la question, c’est la parole de Dieu : (Le Messie, fils de Marie, n’était qu’un Messager. vois comme Nous leur expliquons les preuves et puis vois comme ils se détournent). [la table servie : 75], celui qui mange, il mange parce qu’il récent la faim et la faiblesse qui l’accompagne, et celui qui mange –comme les autres êtres humains – aura besoin de cette nourriture, donc il n’est pas juste que les deux, ou l’un d’entre eux soit un dieu, parce que les deux n’ont pas les caractéristiques de vrai Dieu.

Et également : avoir l’enfant : le vrai Dieu est pure des imperfections semblables aux créatures besogneux, celui qui demande l’enfant, il le demande pour son extension, pour l’aide, pour l’héritage ou ……etc., toutes ces qualités sont les qualités d’imperfection et de nécessites et ne sont pas permis pour le vrai Dieu.

Le deuxième point : tous les sages évitent par exemple d’être qualifiés par le déficit, le meilleur est que le vrai Dieu ne soit pas caractérisé par cette qualité, mais il faut qu’Il soit caractérisé par la qualité de perfection qui est son contraire, et c’est la qualité de la (capacité ), et comme ça si le Christ était incapable de se défendre des offenses de ses ennemis, ou les idoles ne peuvent pas, ou les animaux pris pour dieux chez certaines personnes ne peuvent pas se défendre …donc ils seront incapables de défendre les autres, leurs adorateurs et amoureux , ça c’est visible et connu, alors l’incapable n’est pas digne d’être un dieu qui est véritablement adoré.

Les sages évitent par exemple d’être décries par le crime, et sur ce : le vrai Dieu n’est pas criminel parce qu’Il est la justice … ainsi l’affirmation du contraire d’imperfection compense chaque imperfection.

En fin, le troisième point : prenons par exemple : la qualité de science, c’est une bonne qualité et son contraire négatif est l’ignorance … la perfection est que tu sois qualifié par la science et non pas par l’ignorance … c’est à Dieu (le Tout Puissant) est absolument parfait dans la science, parce qu’Il est qualifié par la science absolu et Il est disqualifié de l’ignorance absolu.

Mais l’homme est parfait par rapport dans la science, parce qu’il connait certaines choses du même moment où il ignore certaines autres. donc sa perfection est par rapport seulement. et ainsi dans les autres qualités.

Michel: j’ai froid dans l’atmosphère, particulièrement dans le noir, je pense que ça suffit pour ce soir.